Les feuilletons, Secrets de jardin

Le Basilic : une porte vers le paradis…

Le soleil revient ! Et avec lui, le plaisir des salades en tout genre, en entrée ou en plat. Et s’il est une plante magique pour accompagner vos plats d’été, c’est bien le basilic !

Son goût unique s’accorde merveilleusement avec les tomates et les pâtes, mais le basilic recèle bien d’autres secrets que ne résistons pas au plaisir de vous dévoiler ici.

Cultivez le basilic

Première bonne nouvelles concernant le basilic : pas besoin d’un potager gigantesque pour cultiver son basilic.

basilic - Le Basilic : une porte vers le paradis...

Un rebord de fenêtre suffit car le basilic pousse très bien en pot.

Dans un pot (minimum 14 cm de diamètre quand même), plantez votre basilic dans un mélange de terre de jardin et de terreau. Placez le pot au soleil (sauf par temps très chaud où un peu d’ombre fortifiera le feuillage). Arrosez régulièrement sans laisser les racines dans l’eau. Enfin n’oubliez pas de pincer(*) les tiges florales dès leur apparition.

*  Comme tous les métiers, les jardiniers ont leur vocabulaire à eux… Pour ceux qui, comme nous, s’interrogent sur la signification de ce terme, « Pincer » veut tout simplement dire « couper l’extrémité » (1/3 de la tige), au dessus d’un bourgeon ou d’une ramification. Après cette opération, votre plante génèrera des branches secondaires. Elle restera plus compacte et fera plus de fleurs.
Pour le basilic dont les tiges sont fines, on peut réaliser cette opération en coupant la tige entre le pouce et l’index, d’où le terme « pincer »…
.

Et voilà ! A vous les fantastiques salades de tomates pour tout l’été.

Petit plus : il se dit que le basilic posé sur une fenêtre dissuade les moustiques… coup double pour vos plantations!

Bien sur, si vous avez un jardin, vous pouvez également semer votre basilic. Attention, il existe de nombreuses variétés de basilic. Pour faire simple, disons que les variétés à grandes feuilles (grand vert) sont des plantes annuelles alors que les variétés à petites feuille (fin vert) sont des vivaces que l’on peut conserver en serre d’une années sur l’autre.

Le basilic se sème au printemps (mars – avril) en terreau et à l’intérieur (température mini 16°). Il ne faut pas trop serrer les semis. La levée est rapide (une semaine) et sera favorisée si vous placez une vitre recouverte d’un journal sur votre caissette. Aérez en soulevant la vitre chaque jour et enlevez la dès l’apparition des premières pousses. Placez votre caissette à la lumière.

Quand les premières feuilles apparaissent, repiquez les pieds en godets individuels dans  un léger terreau. Vous pourrez les planter en extérieur après les gelées avec un espacement de 20cm pour les variétés à grandes feuilles (les plus parfumées).

Ensuite, il ne vous reste plus qu’à faire attention aux limaces! et bien sur à les arroser régulièrement mais sans excès.

Truc de jardinier : il n’y a pas que dans les salades que les tomates et le basilic font bon ménage! ils s’entendent aussi très bien dans le potager. N’hésitez pas à les placer côte à côte.

Utilisez le basilic

37761865 s 200x300 - Le Basilic : une porte vers le paradis...

 Que ce soit sur les salades, les potages, les pâtes… l’utilisation la plus courante du basilic est d’une simplicité enfantine : ciselez les feuilles au couteau ou avec des ciseaux très finement pour révéler tout leur arôme et parsemez votre plat juste avant de servir.

Mais il y a bien d’autres utilisations possibles voire inattendues pour cette merveilleuse plante. Nous avons gardé par exemple un souvenir ému (si ! si ! vraiment !) d’un dessert meringue et mascarpone accompagné d’une sauce au basilic à tomber par terre dégusté dans un de nos bar – resto favoris : La Timbale, à l’angle de la rue Versigny et de la rue du mont-cenis dans le 18eme à Paris. Un super bon plan ce resto d’ailleurs : l’ambiance, l’accueil, l’originalité de la cuisine et le rapport qualité prix … tout y est au top ! ♥

Bon, revenons à notre basilic. Ses feuilles peuvent se conserver de différentes manière, même si elles peuvent perdent parfois un peu de leur parfum.

  • Faites sécher un bouquet de basilic tête en bas puis placez les dans un bocal hermétique : vous pourrez retrouver un petit gout d’été tout au long de l’année !
  • Le basilic peut également se conserver au congélateur. Hachez les feuilles dans un bac a glaçons et remplissez le d’eau ou d’huile d’olive. Après congélation, conservez les glaçons en sachet. Nous n’avons jamais essayé, donc si l’une ou l’un d’entre vous teste ce mode de conservation, merci de partager le résultat en commentaire 🙂 !
Origines, propriétés et légendes du basilic

Le basilic est originaire d’Asie et du Moyen-Orient mais on le trouve en Europe depuis plusieurs centaines d’années. D’abord utilisé comme plante médicinale pour favoriser la digestion ou combattre le mal de tête ou encore la constipation, c’est aujourd’hui comme aromate qu’on l’apprécie.

La plus belle légende concernant le basilic est sans conteste celle qui dit que cette plante a la vertu d’ouvrir les portes du paradis ! Une autre prétend que le basilic était également utilisé dans les philtres d’amour… peut-être les deux légendes sont elles liées…

 

Photo en-tête : yelenayemchuk / 123RF
loading - Le Basilic : une porte vers le paradis... Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.