entrée de musée

L’e-musée de l’objet

Notre coup de cœur de ce jour est vraiment spécial.

Nous vous avions promis de partager ici les spectacles et visites qui nous ont émerveillés. C’est aujourd’hui d’une visite de musée qu’il s’agit.

Mais un musée très particulier, car vous pourrez le visiter lové dans votre canapé favori.

Non, non… il ne s’agit pas d’un nouveau site de visite virtuelle vous permettant de parcourir les salles d’un musée célèbre « comme-si-vous-y-étiez » .

Il s’agit du e-musée de l’objet !

Lancé fin 2014 par Ella Balaert, il a été créé pour nous permettre de garder la mémoire de nos objets.

Quand je dis « nous », c’est bien de chacun d’entre nous qu’il s’agit. Nous sommes tous invités à déposer la mémoire d’un (ou de plusieurs) objet(s)entre ses pages virtuelles.

manege musee objet

Vous trouverez le mode d’emploi du musée sur le site. Je vous laisse le découvrir, mais je ne résiste pas à insérer ici quelques mots issus de la page à propos pour éclairer les motivations de sa créatrice :

« Nos objets, lit-on souvent, seraient devenus éphémères et anonymes. Leur obsolescence est programmée, leur consommation effrénée, leurs particularités effacées par une production mondialisée en séries toutes identiques. Revers de la même médaille: nostalgie du passé, désir d’authenticité, besoin de mémoire ou quête de racines font se multiplier boutiques vintage et brocantes, où nous achetons des objets d’un passé qui n’est pas le nôtre, d’une histoire (familiale, sociale, culturelle) qui ressemble à la nôtre, qui a le parfum de poussière de la nôtre, qui a le lustre ou la rouille de la nôtre… et qui n’est pas la nôtre. »

C’est merveilleusement bien dit n’est-ce pas ? Il faut vous dire qu’Ella Balaert  est écrivain. De ces écrivains dont je ne sais pas dire ce qui me séduit le plus de leur style ou de leur propos… mais dont j’attends avec impatience chaque nouvelle publication.

J’ai personnellement adoré le recueil de nouvelles ‘Sir Thompson’ mais aussi ‘Mary Pirate’ qui relate la vie de Mary Read, flibustière du 18eme siècle et plus récemment ‘Pseudo’. Je ne vous dirai rien de ce dernier pour ne pas gâcher la surprise mais je suis certaine que vous me remercierez de vous l’avoir conseillé! 😉

Si vous avez des enfants dans votre entourage, je vous recommande également ses écrits pour la jeunesse : l’assurance de faire découvrir la littérature intelligemment aux plus jeunes.

machine a ecrire

Mais revenons à notre musée.

La diversité des objets qu’on y trouve n’a de limite que celle de l’imagination des personnes qui les proposent à l’exposition.

Au hasard, vous y trouverez une pipe (pas celle de Magritte), quelques cailloux, une machine à écrire, et même un révolver!… Tous accompagnés d’un petit morceau de leur histoire.

Certains articles m’ont presque émue aux larmes, d’autres m’ont vraiment fait rire, certains m’ont fait découvrir des objets dont je n’imaginais ni l’existence ni l’utilisation…

L’ensemble dégage une incroyable poésie. Celle du quotidien.

Déambuler dans ce musée est un plaisir . Celui de partager un moment de vie avec de parfaits inconnus qui nous livrent en toute pudeur un petit morceau d’intimité. Un peu comme s’ils nous choisissaient pour devenir dépositaire d’un grand secret…

Allez, il est temps de vous laisser le découvrir. Cliquez vite ici, vous ne le regretterez pas !

Laisser un commentaire

nouvelle gamme de peinture murale Annie Sloan

Le mail qui prend soin de votre intérieur...​

Recevez 1 fois par mois :
• Nos meilleurs conseils et tutos pour apprendre à utiliser la Chalk Paint Annie Sloan et tous les autres produits de la gamme.
• Nos trouvailles déco & créateurs
• Des bons plans & réductions !

C’est gratuit et vous pouvez vous désabonner à tout moment !